Skip to Main content Skip to Navigation

Research Institute - XLIM

Presentation

XLIM UMR CNRS 7252 has an expertise in the domain of electronics and microwaves, optics and photonics, CAD, mathematics, computer sciences and image processing for the application in secured environments, biotechnology and health, energy control and saving.

XLIM is a multidisciplinary research institute located on several geographical sites: in Limoges on the sites of ENSIL, Faculté des Sciences et Techniques and Ester-Technopole, in Brive on the site of IUT GEII and in Poitiers on the site of Technopole du Futuroscope.

XLIM incorporates more than 440 people among professors, CNRS researchers, engineers, technicians, post-doctoral researchers, PhD students and administrative staff.

XLIM is structured around:

3 scientific poles

  • Electronics
  • Photonics
  • Mathematics, Computer Science, Image

that bring together 6 research focus

  • RF Systems
  • RF-ELITE
  • Smart Systems and Network
  • Fibre Photonics and Coherent Sources
  • Image Synthesis and Analysis
  • Mathematics, Information Security

1 virtual laboratory

where are carried out research projects well recognized for their excellence.

MANAGER:

  • Dominique BAILLARGEAT

News

Augmenter la sensibilité de biocapteurs

(14/09/2021)  

Une équipe du laboratoire XLIM a réussi à augmenter d'un facteur mille la sensibilité de capteurs à résonance plasmonique de surface, qui pourraient notamment être utilisés pour la détection précoce de nombreuses maladies.

Les capteurs à résonance plasmonique de surface (SPR) constituent actuellement la référence en matière de biodétection sans marquage. Ils permettent de suivre en temps réel des interactions chimiques et biomoléculaires, et ont trouvé des applications dans le contrôle de la qualité des aliments, la surveillance de l'environnement, mais aussi le dépistage et le diagnostic précoce des maladies.

Pourtant, bien que commercialisés depuis plus de vingt ans, ces capteurs SPR ont des limites qui restreignent leur usage, notamment dans le domaine biomédical. Ainsi, la limite de sensibilité de la SPR ne lui permet pas de détecter des molécules biologiques et chimiques à faible concentration (c'est-à-dire < 10-15 mol/L) dans des matrices complexes telles que l'urine, la salive et le sérum sanguin. Or, la capacité à détecter des biomarqueurs spécifiques à des niveaux de concentration extrêmement faibles est essentielle pour le diagnostic précoce de diverses maladies humaines.

©INSIS

Consulter l'article complet

 

 


Journée LABEX / Entreprises Énergie

(10/09/2021)  

Cérémonie de remise des diplômes de la 1ère promotion EMIMEO

(09/09/2021)  

Last submissions

Chargement de la page

Number of fulltext

1 640

Number of reference

7 201