[Derivation of toxicological reference values for taking mixtures into account in health risk assessment: Existing methods and recent applications] - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Environnement, Risques & Santé Year : 2014

[Derivation of toxicological reference values for taking mixtures into account in health risk assessment: Existing methods and recent applications]

Construction de valeurs toxicologiques de référence adaptées à la prise en compte des mélanges en évaluation des risques sanitaires : méthodes existantes et applications récentes

(1, 2) , (1, 2) , (1, 2)
1
2

Abstract

Human beings are exposed through their environment to numerous chemicals. Several approaches to cumulative risk assessment, including the sum of hazard quotients, toxic equivalent factors (TEF), and the point of departure index (PODI), have been developed to estimate the risks due to these exposures. Their principles are based on the assumption of effect or dose additivity, and their main purpose is to provide tools to help decisionmakers in a context where uncertainty predominates. They also highlight the lack of adequate data, especially for toxicity data and dose-response relations. The objective of this article is to propose a brief history of these approaches and to describe their current applications through examples from the literature. While few institutional recommendations allow mixtures to be taken into account in cumulative risk assessment approaches, many approaches have been published in recent years. Although the development of TEFs requires precise knowledge about the toxic mechanisms of action, other approaches, less stringent in term of knowledge, have been developed and are already usable. This is the case for relative potency factors for pyrethroids, organophosphates, phthalates, and fungicides; or PODI for certain anti-androgens.
L’homme est exposé dans son environnement à de multiples molécules. Afin d’estimer les risques liés à ces expositions, plusieurs approches d’évaluation quantitative des risques sanitaires ont été développées, de la somme des quotients de danger aux facteurs d’équivalence toxique (TEF, Toxic Equivalent factors) en passant par les « Point of Departure Index » (PODI). Leurs principes reposent sur l’hypothèse d’additivité des doses ou des effets. La finalité de ces démarches est d’apporter des éléments d’aide à la décision dans un contexte d’incertitude. Elles permettent également de souligner le manque de données adaptées, en particulier en termes de connaissances sur la toxicité des molécules. L’objectif de cet article est de proposer un historique de ces méthodes et de présenter, au travers des exemples de la littérature, leurs applications actuelles. Si peu de recommandations institutionnelles permettent de prendre en compte les mélanges dans les démarches d’évaluation des risques cumulés, de nombreuses approches ont été publiées ces dernières années. Si le développement de TEF nécessite des connaissances précises sur les mécanismes d’actions toxiques, d’autres approches moins exigeantes en termes de connaissances ont été développées et peuvent d’ores et déjà être utilisées. C’est le cas des facteurs de puissance relative pour les pyréthrinoïdes, les organophosphorés, les phtalates et des fongicides ; ou du PODI pour différents antiandrogènes.
Fichier principal
Vignette du fichier
ers-301892-26030.pdf (774.14 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01118601 , version 1 (28-11-2022)

Identifiers

Cite

Kevin Fournier, Philippe Glorennec, Nathalie Bonvallot. Construction de valeurs toxicologiques de référence adaptées à la prise en compte des mélanges en évaluation des risques sanitaires : méthodes existantes et applications récentes. Environnement, Risques & Santé, 2014, 13 (3), pp.203-221. ⟨10.1684/ers.2014.0696⟩. ⟨hal-01118601⟩
68 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More