Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Comparaison des déterminants de l’accès à la liste d’attente de greffe rénale en Île-de-France et en Bretagne

Résumé : Introduction L’accès à la transplantation rénale est marqué par d’importantes variations de pratiques d’inscription sur la liste d’attente. L’objectif de l’étude est de comparer les déterminants de l’accès à la liste des patients en insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) en Bretagne et en Île-de-France (IDF). Patients et méthodes L’étude porte sur les patients en IRCT de 18 à 80 ans ayant démarré la dialyse entre 2006 et 2009 en Bretagne et en IDF. Les greffes préemptives n’ont pas été incluses. L’association entre l’inscription sur la liste et les caractéristiques des patients a été étudiée avec des modèles de Cox. Résultats L’étude inclut 1091 patients en Bretagne, 4972 en IDF. Au 31/12/2013, 34 % des patients bretons ont été inscrits contre 48 % en IDF et 31 % des patients étaient greffés dans les deux régions. En Bretagne, l’âge élevé et la présence de pathologies associées limitaient l’accès à la liste : une maladie cardiovasculaire (vs aucune HR = 0,55, p < 10−4), maladie respiratoire (HR = 0,64, p = 0,059), handicap physique (HR = 0,48, p = 0,009). Le sexe n’était pas associé à l’inscription. En IDF, en plus des facteurs liés à l’inscription en Bretagne, le diabète (HR = 0,83, p = 0,015) limitait l’accès à la liste. L’analyse multivariée réalisée sur l’ensemble des patients a montré qu’indépendamment de l’âge et des pathologies associées, les patients bretons avaient moins de chance d’être inscrits (HR = 0,76, p < 10−4). En IDF, plus de patients ont été mis en Contre-Indication Temporaire (CIT) (67 % vs 49 %). Les patients étaient placés plus souvent en CIT en Bretagne (2,3 vs 1,9, p = 0,0002) mais avec des durées cumulées moindres (301 jours vs 374, p = 0,024). Discussion L’étude montre que les différences de pratiques d’inscription entre ces régions ne sont pas expliquées par l’attitude des néphrologues vis-à-vis des caractéristiques cliniques (excepté le diabète). Des différences entre les pratiques de mise en CIT sont observées. Conclusion Malgré plus d’inscriptions en IDF, le pourcentage de greffés est similaire dans les deux régions. Notons que sur cette période 4 % des cas incidents des deux régions avaient bénéficié d’une greffe préemptive
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01228179
Contributor : Laurent Jonchère <>
Submitted on : Thursday, November 12, 2015 - 5:34:43 PM
Last modification on : Tuesday, August 25, 2020 - 4:10:04 PM

Identifiers

Citation

M. Lefort, C. Vigneau, C. Couchoud, J. P. Jais, Nolwenn Le Meur, et al.. Comparaison des déterminants de l’accès à la liste d’attente de greffe rénale en Île-de-France et en Bretagne. 17e Réunion commune de la Société de néphrologie (SN) et de la Société francophone de dialyse (SFD), Sep 2015, Lyon, France. pp.424--425, ⟨10.1016/j.nephro.2015.07.463⟩. ⟨hal-01228179⟩

Share

Metrics

Record views

161