Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Facteurs pronostiques d’initiation de dialyse ou de décès chez des patients âgés arrivant au stade avancé de la maladie rénale chronique : cohorte PSPA

Résumé : Introduction Le risque de décès est décrit comme supérieur au risque de mise en dialyse chez les personnes âgées avec une maladie rénale chronique (MRC). Peu de données sont disponibles concernant les facteurs pronostiques spécifiques de ces 2 évènements chez les patients âgés arrivant au stade avancé de la MRC. L’objectif est d’identifier des facteurs pronostiques spécifiques dans une étude de cohorte prospective afin d’optimiser la mise en place du parcours de soins. Patients et méthodes L’analyse a porté sur 573 patients de plus de 75 ans inclus par des néphrologues en 2009–10 avec un âge moyen de 82 ± 5 ans et un DFG de 14 ± 4 mL/min/1,73 m2. Après 4 ans de suivi sans perdus de vue, 223 (39 %) patients sont décédés sans prise en charge en dialyse et 274 (48 %) ont initié la dialyse. Nous avons étudié l’association entre les facteurs socio-démographiques, cliniques, et biologiques à l’inclusion et le risque de décès avant dialyse ou d’initiation de la dialyse. L’analyse a été réalisée avec un modèle de Cox à risque compétitifs pour identifier les facteurs pronostiques spécifiques en analyse univariée puis multivariée. Résultats Les facteurs pronostiques communs indépendamment associés à une augmentation du risque de décès ou de mise en dialyse sont : la baisse du DFG et le sexe masculin. Les facteurs pronostiques indépendamment associés à une augmentation du risque de décès sont : un âge plus élevé, la présence d’un cancer actif, une démence ou un trouble du comportement, l’absence d’autonomie à la marche, la présence d’un diabète, d’une insuffisance cardiaque, d’un antécédent d’AVC et d’une anémie. Les facteurs pronostiques indépendamment associés à un risque de prise en charge en dialyse sont un âge moindre, l’absence de démence, une PA > 160/90, une insuffisance respiratoire et une hyperphosphatémie. Discussion La mise en évidence de facteurs pronostiques spécifiques permet d’identifier un profil de patients à risque d’être pris en charge en dialyse ou de décéder sans prise en charge en dialyse. Conclusion La connaissance de ce profil patient devrait permettre d’aider les médecins à organiser le parcours de soins de ces patients âgés arrivant à un stade avancé de la MRC
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01228181
Contributor : Laurent Jonchère <>
Submitted on : Thursday, November 12, 2015 - 5:34:55 PM
Last modification on : Sunday, October 25, 2020 - 6:30:09 AM

Identifiers

Citation

C. Fafin., C. Couchoud, C. Vigneau, O Moranne. Facteurs pronostiques d’initiation de dialyse ou de décès chez des patients âgés arrivant au stade avancé de la maladie rénale chronique : cohorte PSPA. 17e Réunion commune de la Société de néphrologie (SN) et de la Société francophone de dialyse (SFD), Sep 2015, Lyon, France. pp.440--441, ⟨10.1016/j.nephro.2015.07.224⟩. ⟨hal-01228181⟩

Share

Metrics

Record views

71