Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Pouvons nous arrêter les traitements dans les formes secondairement progressive de sclérose en plaques ?

Résumé : Introduction Dans les formes secondairement progressive de sclérose en plaques (SEP SP) le bénéfice des immunomodulateurs n’est pas clairement établit. Se pose alors la question du maintien à long terme de ces traitements. Objectifs L’objectif de cette étude observationnelle était de décrire l’évolution clinique et radiologique après l’arrêt des traitements chez les patients avec SEP SP, notamment sur l’activité inflammatoire de la maladie. Patients et méthodes Nous avons analysé rétrospectivement les données de 106 patients SEP SP. Les critères d’inclusion étaient : – un phénotype progressif depuis au moins 2 ans ; – au moins 6 mois de traitement par immunomodulateur ; – un traitement arrêté sans projet de traitement relais ; – au minimum 1 an de suivi après l’arrêt du traitement. Les données cliniques et d’imagerie avant et après l’arrêt du traitement ont été recueillies. Résultats Le taux annualisé de poussées est resté stable à 1 an (0,09 [0,04–0,16]) et à 3 ans (0,07 [0,04–0,10]) par rapport aux 3 ans avant l’arrêt (0,13 [0,10–0,18]). Dix-sept patients ont présenté une poussée et 20 patients des signes d’activité inflammatoire radiologiques après arrêt des traitements sans poussée. Au moins une prise de contraste sur une IRM dans les 3 ans précédant l’arrêt était associée à une reprise de l’activité IRM. Discussion Il n’existe à notre connaissance pas d’étude qui évalue l’impact de l’arrêt des traitements sur les SEP SP. Nous ne mettons pas en évidence dans notre étude d’impact de cet arrêt sur la survenue de poussée, cependant 30 % des patients de notre étude ont présenté des signes d’activité après l’arrêt. Conclusion Dans notre étude observationnelle nous ne retrouvons pas d’augmentation du taux de poussée après arrêt des traitements immunomodulateurs chez les patients SEP SP
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01300795
Contributor : Laurent Jonchère <>
Submitted on : Monday, April 11, 2016 - 2:14:44 PM
Last modification on : Wednesday, May 16, 2018 - 11:23:07 AM

Identifiers

Citation

Julien Bonenfant, Anne Kerbrat, Gilles Edan. Pouvons nous arrêter les traitements dans les formes secondairement progressive de sclérose en plaques ?. Revue Neurologique, Elsevier Masson, 2016, Journées de Neurologie de langue française 2016, 172, Supplement 1, pp.A100. ⟨10.1016/j.neurol.2016.01.397⟩. ⟨hal-01300795⟩

Share

Metrics

Record views

117