Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Néphrectomie partielle robot assistée pour tumeurs hilaires : clampage sélectif ou déclampage précoce ?

Résumé : Objectifs Le clampage artériel durant la néphrectomie partielle (NP) permet de diminuer le saignement et d’améliorer la vision lors de l’exérèse tumorale. Le concept de NP « zéro ischémie » est apparu au début des années 2010 pour éviter l’ischémie chaude liée au clampage de l’artère principale. L’objectif de ce travail était d’offrir une réflexion sur la NP « zéro ischémie ». Méthodes Nous présentons deux cas de NP robot assistée pour tumeurs complexes (Renal Score ≥ 7) et hilaires. Dans le premier cas, il s’agissait d’un homme de 57 ans porteur d’une tumeur de 6 cm du rein gauche, classée Renal Score 10 ph. La technique de clampage choisie était un clampage de l’artère rénale principale avec un déclampage précoce (après suture du lit tumoral mais avant la rénographie). Dans le deuxième cas, il s’agissait d’un homme de 66 ans porteur d’une tumeur de 3,5 cm du rein gauche, hilaire, classée Renal Score 9 h. La technique de clampage choisie était la technique du clampage artériel sélectif. Résultats Dans le premier cas, la durée de clampage a été de 24 minutes avec des pertes sanguines de 500 mL sans transfusion per- ou postopératoire. Le patient n’a pas eu de complications postopératoires et a quitté le service à j5. L’examen anatomo-pathologique retrouvait un carcinome rénal à cellules claires pT1b R0. Dans le 2e cas, un saignement important est survenu durant la tumorectomie avec clampage sélectif imposant le passage à un clampage de l’artère principale pendant 8 minutes. Les pertes sanguines étaient de 1200 mL mais sans transfusion per- ou postopératoire. Le patient n’a pas eu de complications postopératoires et a quitté le service à j4. L’examen anatomo-pathologique retrouvait un carcinome rénal à cellules claires pT1a R0. Conclusion Les techniques de NP robot « zéro ischémie » sont adaptées aux tumeurs hilaires mais peuvent donner lieu à des saignements importants qui pourraient augmenter le risque de marges positives et la morbidité du geste. La toxicité de l’ischémie chaude < 30 minutes étant de plus en plus débattue, la technique du déclampage précoce pourrait être préférée aux techniques « zéro ischémie »
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01302083
Contributor : Laurent Jonchère <>
Submitted on : Wednesday, April 13, 2016 - 3:18:07 PM
Last modification on : Thursday, April 9, 2020 - 1:16:39 AM

Identifiers

Collections

Citation

B. Peyronnet, Q. Alimi, B. Pradère, Z. Khene, T. Fardoun, et al.. Néphrectomie partielle robot assistée pour tumeurs hilaires : clampage sélectif ou déclampage précoce ?. Progrès en Urologie, Elsevier Masson, 2015, 109e Congrès français d'urologie, 25 (13), pp.860. ⟨10.1016/j.purol.2015.08.292⟩. ⟨hal-01302083⟩

Share

Metrics

Record views

161