Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Variabilité acoustique et fonction sociale du signal chez les primates

Abstract : Les études de bioacoustique ont historiquement catégorisé les animaux en fonction de leur capacité à apprendre socialement le répertoire vocal de l'espèce. Ainsi, classiquement, sont opposés les animaux dits doués de plasticité, comme l'Homme, les oiseaux chanteurs, les mammifères marins et les chauves-souris, qui apprennent à parler ou à vocaliser en copiant des modèles sociaux, et ceux pour lesquels le répertoire vocal est fixe avec des cris présentant une structure acoustique stable la plupart du temps dès la naissance. Néanmoins, de plus en plus d'études vont à l'encontre de cette vision dichotomique en démontrant l'existence d'un certain degré de variabilité acoustique, non déterminé génétiquement, chez des espèces aussi variées que l'éléphant, la chèvre, la gazelle ou les primates non-humains. Nos travaux chez différentes espèces de primates (singe hurleur, singe de Brazza, mone de Campbell, singe de Diane et mangabé à collier) démontrent que la vie sociale occupe une place déterminante dans l'expression de cette variabilité. Tout d'abord, il existe une relation entre la structure sociale de l'espèce et la taille de son répertoire vocal. Ainsi, plus l'espèce vit en groupes sociaux grands et complexes, plus il y a de patterns acoustiques (types de cris ou de combinaisons de cris) dans son répertoire vocal. Ensuite, nous avons montré que les variabilités acoustiques intra- et inter-individuelles n'étaient pas distribuées de manière aléatoire au sein de ce répertoire. En effet, plus le cri a une fonction sociale, notamment affiliative, plus le degré de variabilité augmente. Ces travaux illustrent l'intérêt scientifique fondamental de mener de front analyses acoustiques fines et observations éthologiques et ouvrent des portes vers plus d'interdisciplinarité dans ce domaine.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01307153
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Tuesday, April 26, 2016 - 1:12:54 PM
Last modification on : Thursday, February 6, 2020 - 5:24:28 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01307153, version 1

Citation

Alban Lemasson, Martine Hausberger. Variabilité acoustique et fonction sociale du signal chez les primates. CFA 2016 (Congrès Français d'Acoustique), Société Française d'Acoustique, Apr 2016, Le Mans, France. pp.2321-2326. ⟨hal-01307153⟩

Share

Metrics

Record views

103