Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

L’interaction 2.0 : l’apparence d’un robot partenaire influence le comportement et la performance de l’enfant

Vanessa André 1 Céline Jost 2 Martine Hausberger 1 Brigitte Le Pévédic 2 Ronan Jubin Dominique Duhaut 2 Alban Lemasson 1
2 Lab-STICC_UBS_CID_IHSEV
Lab-STICC - Laboratoire des sciences et techniques de l'information, de la communication et de la connaissance
Abstract : Les interactions homme-homme et homme-animal ont été intensivement étudiées. Les études ont montré que la présence d'une tierce personne influence la motivation au cours d'une tâche cognitive, alors qu'un animal, considéré comme non jugeant, ne provoque pas d’impact similaire. Avec le développement considérable des objets animés, spécialement conçus pour interagir avec l’homme, il semble indispensable de s’interroger quant à l’acceptabilité de ces derniers en tant que partenaires d’interaction potentiels par l’homme. A ce jour, l’absence d’étude comportementale dans ce domaine laisse en suspens des questions primordiales notamment concernant l’influence du design de l’objet animé sur les réactions humaines. Cette étude est la première à comparer l'impact de différents objets animés sur le comportement et les performances d’enfants au cours d'une tâche cognitive. 51 élèves de CM2 (10 ans et 11 mois ± 6 mois) ont réalisé individuellement des calculs mentaux « assistés » par un ordinateur seul, ou par le même ordinateur, assisté par un objet animé (personnage virtuel humain ; robot 3D de forme animale ; robot 3D de forme humanoïde). Les performances et les comportements des enfants ont été analysés. Tout d'abord, les objets animés ont été acceptés comme des partenaires d’interactions en modifiant l'attention des enfants et en influençant positivement leur état émotionnel. Deuxièmement, la conception de l'objet a influencé les réactions et les performances des enfants de différentes manières. Les objets en 3D, possédant davantage de caractéristiques du « vivant » (e.g. mouvement), ont suscité des comportements plus positifs que le personnage virtuel en 2D. Cependant, l’objet animé de forme animale a entrainé une baisse de l'attention vers l'ordinateur et des performances cognitives des enfants par rapport aux objets de formes humaines. Cette étude ouvre de nouvelles perspectives de recherche concernant l'importance du réalisme des objets robotiques et des capacités de jugement qui leur sont associées ou non sur leur niveau d'acceptation par les humains.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01308326
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Wednesday, April 27, 2016 - 3:34:14 PM
Last modification on : Wednesday, June 24, 2020 - 4:19:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01308326, version 1

Citation

Vanessa André, Céline Jost, Martine Hausberger, Brigitte Le Pévédic, Ronan Jubin, et al.. L’interaction 2.0 : l’apparence d’un robot partenaire influence le comportement et la performance de l’enfant. Rencontres annuelles du GDR d'Ethologie, Oct 2014, Tours, France. ⟨hal-01308326⟩

Share

Metrics

Record views

527