Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Des stimulations négatives, répétées et imprévisibles, affectent différemment le comportement des cailles selon leur sexe

Résumé : Chez les ruminants, le sens du goût est important lors de la sélection alimentaire. Les goûts primaires permettent de discriminer les aliments et pourraient également indiquer à l'animal la valeur de l'aliment en lui permettant d'anticiper les conséquences post-ingestives (CPI) associées. Nous avons testé cette hypothèse en nous focalisant sur les goûts umami et amer, potentiellement indicateurs d'une récompense protéique et d'une toxicité, respectivement. Nous avons d'abord mesuré les préférences spontanées d'agnelles Romane (n=24) pour un foin vaporisé avec l'un ou l'autre de ces goûts ou avec de l'eau (témoin) lors de tests de choix binaires. Ensuite, nous avons associé chaque goût à une CPI positive (récompense nutritive) ou négative (substance émétique) de façon cohérente (n=10) ou incohérente (n=10) par rapport à leur valeur indicatrice potentielle. Enfin, la préférence pour chaque goût face au témoin a été mesurée après les conditionnements afin de déterminer si elle a été modifiée par ces apprentissages. De façon spontanée, les agnelles préfèrent le goût umami au témoin et au goût amer (75 %) mais sont indifférentes vis-à-vis du goût amer face au témoin (49%). Après les conditionnements, les agnelles ont augmenté (lot cohérent) ou diminué (lot incohérent) leur préférence pour le goût umami de manière logique avec la nature de la CPI. En revanche, leur préférence pour le goût amer n'est pas modifiée quelle que soit la nature de la CPI associée, et est équivalente à celle observée pour le goût umami une fois associé à une CPI négative. Ainsi, la forte préférence pour le goût umami montre qu'il possède une valeur positive qui pourrait être liée à un rôle d'indicateur d'une valeur nutritive. Le goût amer, quant à lui, possèderait une valeur négative, potentiellement indicatrice d'une toxicité, qui inciterait l’animal à rester méfiant même lorsque ce goût est exceptionnellement associé à une CPI positive.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01318303
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Thursday, May 19, 2016 - 2:29:50 PM
Last modification on : Friday, September 4, 2020 - 9:48:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01318303, version 1

Citation

Angélique Favreau-Peigné, Ludovic Calandreau, Paul Constantin, Florence Favreau, Frederic Mercerand, et al.. Des stimulations négatives, répétées et imprévisibles, affectent différemment le comportement des cailles selon leur sexe. 41ème Colloque Annuel de la SFECA, May 2011, Tours, France. ⟨hal-01318303⟩

Share

Metrics

Record views

138