Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

L’intégration sociale au sein d’un groupe dépend du rythme biologique chez les oiseaux

Résumé : La fonction des rythmes biologiques est d’assurer l’ajustement temporel de l’organisme avec les fluctuations cycliques et prévisibles de son environnement. Les rythmes circadiens, rythmes endogènes de période proche de 24h, permettent en particulier la synchronisation de l’organisme à l’alternance jour / nuit. Peu de travaux s’intéressent à l’ajustement temporel de l’individu à son environnement social. Pourtant, les animaux vivent la plupart du temps sous l’influence de conspécifiques, tels que les partenaires sociaux, sexuels ou encore familiaux, avec lesquels ils doivent synchroniser leur activité. Alors que nous avions déjà montré que les rythmes endogènes favorisaient la cohésion spatio-temporelle de groupes de jeunes oiseaux (agrégation et synchronisation sociale), nous avons posé l’hypothèse que ces rythmes propres à l’animal pouvaient influencer sa future intégration sociale à un groupe d’étrangers. Chez la caille japonaise, modèle d’oiseau nidifuge, le rythme circadien d’activité varie fortement d’un individu à l’autre. Nous avons sélectionné génétiquement des oiseaux de phénotypes rythmiques divergents (oiseau fortement rythmé versus oiseau arythmique). Pour tester l’intégration sociale selon le rythme du jeune, nous avons introduit un jeune cailleteau soit rythmé soit arythmique dans un groupe stable d’oiseaux standards. Nous avons trouvé que les cailleteaux rythmés sont mieux synchronisés et sont plus proches spatialement des autres membres du groupe que les cailleteaux arythmiques. De plus, leurs séparations entrainent une plus forte réactivité sociale des autres membres du groupe qu’au sein des groupes où un oiseau arythmique a été introduit. En conclusion, le rythme comportemental pourrait prédire l’intégration sociale de l’individu dans un groupe.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01318399
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Thursday, May 19, 2016 - 3:29:30 PM
Last modification on : Thursday, January 9, 2020 - 4:08:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01318399, version 1

Citation

Sophie Lumineau, Laureline Formanek, Cécilia Houdelier, Marie-Annick Richard-Yris. L’intégration sociale au sein d’un groupe dépend du rythme biologique chez les oiseaux. 41ème Colloque Annuel de la SFECA, May 2011, Tours, France. ⟨hal-01318399⟩

Share

Metrics

Record views

79