Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Capacités combinatoires dans la communication vocale de cercopithèques

Résumé : Contrairement à l’Homme, les primates non-humains ont un contrôle articulatoire restreint, limitant leurs capacités de flexibilité acoustique. Toutefois, plusieurs espèces peuvent concaténer certaines de leurs vocalisations pour former des cris combinés, compensant ainsi cette limitation. Des observations de terrain nous ont permis de mettre en évidence des combinaisons de cris variant selon le contexte chez deux espèces sympatriques de cercopithèques vivant dans les forêts primaires d’Afrique de l’Ouest : le singe Diane et la mone de Campbell. Plus particulièrement, les mâles mone de Campbell émettent un cri d’alarme (‘Krak’) en présence d’un léopard, et une version « suffixée » de ce cri (‘Krak-oo’) en cas de danger non spécifique, moins urgent. De même chez les singes Diane, les femelles émettent plusieurs cris sociaux (notamment L, R et A) isolément ou combinés non-aléatoirement (LA, RA). Dans ces combinaisons, l’unité initiale varie selon le contexte social alors que la seconde unité semble encoder l’identité de l’émetteur. Nous avons conduit cette étude afin de vérifier expérimentalement que ces cris complexes ne sont pas de nouvelles entités à part entière mais bien la résultante d'un processus combinatoire, où le message final qui est véhiculé est construit à partir des messages portés par les unités combinées. Nous avons donc réalisés des expériences de repasse de cris naturels et recombinés artificiellement pour ces deux espèces. Les résultats obtenus suggèrent que les cris artificiels diffusés constituent des stimuli pertinents pour les sujets, les réponses variant selon le type de cri impliqué dans la combinaison, conformément à nos prédictions. Ces expériences confirment que les cercopithèques combinent des unités vocales en fonction du contexte, pour signaler des dangers et lors de la communication sociale du groupe. Nous discutons ces résultats et leurs implications à la lumière des théories sur les pressions sélectives ayant influencé l’évolution de la communication chez les primates non-humains.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01332650
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Thursday, June 16, 2016 - 12:05:57 PM
Last modification on : Thursday, January 9, 2020 - 4:08:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01332650, version 1

Citation

Camille Coye, Klaus Zuberbühler, Alban Lemasson. Capacités combinatoires dans la communication vocale de cercopithèques. Journée de l’Institut Francilien d’Ethologie, Université Paris-XIII-Nord, Oct 2015, Villetaneuse, France. ⟨hal-01332650⟩

Share

Metrics

Record views

96