Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

L’absence de marche à quatre pattes : un indicateur précoce de risque de trouble du spectre autistique ?

Résumé : Le repérage précoce en matière d’autisme est un enjeu majeur qui fait aujourd’hui l’objet d’un consensus unanime (HAS, 2012). Différents instruments cliniques de dépistage précoce sont déjà utilisés, auxquels s’associent des travaux sur la recherche de bio-marqueurs (Walsh, et al., 2011) avec l’objectif d’approcher au plus près un risque d’autisme, lequel devra conduire à la mise en place rapide d’une prise en charge globale et intensive pour prévenir au mieux l’apparition de désordres secondaires, en capitalisant notamment sur l’importante capacité de neuroplasticité cérébrale qui caractérise le nourrisson. Peu de travaux portent sur la recherche de marqueurs précoces dans le domaine du développement moteur. Pourtant, l’analyse rétrospective des films familiaux d’enfants avec Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) met en évidence certaines anomalies présentes précocement témoignant de dysfonctionnements dans tous les secteurs d’activité corporelle (Teitelbaum et al.,1998). En pratique clinique, beaucoup de parents rapportent, lors de l’anamnèse développementale d’enfants avec TSA, l’apparition d’une marche tardive, parfois atypique et régulièrement non précédée de déplacement à quatre pattes. Ce passage par une marche à quatre pattes n’est pas systématique dans le développement de l’enfant typique, et son absence n’est bien entendu pas spécifique d’un TSA, il nous a néanmoins semblé qu’il apparaissait avec une fréquence significativement moindre chez les enfants avec TSA. Aussi, nous avons cherché à valider l’hypothèse d’une moindre fréquence du passage par le déplacement à quatre pattes dans le développement moteur de ces enfants. La perspective de cette étude est de pouvoir éventuellement s’appuyer, en complément d’autres instruments ou marqueurs suscités, sur ce pattern moteur dans le dépistage des enfants à risque de TSA. Pour ce faire, nous avons comparé la fréquence de marche à quatre pattes dans la population typique à une population d’enfants avec TSA, ainsi que d’autres facteurs et paramètres de développement moteur précoce. A l’aide d’un questionnaire parental et du carnet de santé, nous avons évalué rétrospectivement la fréquence (sous la forme présence ou absence) du déplacement à quatre pattes auprès d’un échantillon de 79 enfants avec autisme typique ou syndrome d’Asperger (diagnostiqués au CRA de Bretagne entre 2011 et 2014) et de 100 enfants au développement typique. Tous étaient âgés entre 18 mois à 15 ans au moment de la récolte de données. Les principaux résultats observés sont : (1) une moindre fréquence de marche à quatre pattes chez les enfants avec autisme typique (44.2 % vs 69 % des enfants typiques; p=0.005), tendance observée chez les enfants Asperger (52.8 % vs 69 %; p=0.08) ; (2) à 9 mois, une moindre fréquence d’acquisition de la position assise sans aide et du déplacement chez les enfants avec autisme typique ou Asperger (tous les p<0.05) ; (3) l’âge moyen de la marche plus tardif chez les enfants avec autisme typique (15.9±2.3 mois) ou Asperger (14.5±1.9 mois) par rapport aux enfants typiques (13.1±1.2 mois; p<0.05). Ainsi, cette étude pilote soutient notre hypothèse : les enfants avec TSA semblent présenter moins fréquemment dans leur développement précoce un passage par un déplacement à quatre pattes que les enfants au développement typique. L’absence de marche à quatre pattes pourrait ainsi constituer un nouvel indicateur de dépistage précoce dans le registre du développement moteur.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01344063
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Monday, July 11, 2016 - 12:05:22 PM
Last modification on : Thursday, January 9, 2020 - 4:08:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01344063, version 1

Citation

Nathalie Lavenne-Collot, Julie Maguet, Céline Degrez, Michel Botbol, Marine Grandgeorge, et al.. L’absence de marche à quatre pattes : un indicateur précoce de risque de trouble du spectre autistique ?. 13e Université d’automne de l’arapi, Oct 2015, Le Croisic, France. ⟨hal-01344063⟩

Share

Metrics

Record views

757