Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Les modalités de dispersion des mâles chez le gorille de plaine : causes ou conséquences de la structure en harem ?

Résumé : La majorité de nos connaissances sur le système social des gorilles provient des observations réalisées depuis trente ans sur quelques groupes habitués de gorilles de montagne. Grâce au développement des études sur les clairières naturelles des forêts d’Afrique centrale, les données concernant les gorilles de plaine se multiplient. Après 17 mois de suivi d’une population de gorilles visitant la clairière de Lokoué (Parc National d’Odzala, Rép. du Congo), nous avons identifié 45 groupes et 31 solitaires. Trois caractéristiques majeures ont été mises en évidence : 1- les 37 groupes reproducteurs ne contiennent qu’un seul mâle à dos argenté (vs 24-44% de groupes multi-mâles chez le gorille de montagne) ; 2- la proportion de solitaires est plus importante que chez le gorille de montagne (8% vs 2%), ces solitaires (tous des mâles) sont soit des dos argentés (>12 ans, 64,5%), soit des dos noirs (8-12 ans, 35,5%) ; 3- il existe des groupes non-reproducteurs dépourvus de femelles adultes. L’analyse des évènements de dispersion observés montre que les mâles peuvent émigrer dès le stade juvénile. Alors que les dos noirs peuvent quitter leur groupe pour devenir solitaires, les mâles juvéniles (3-6 ans) et sub-adultes (6-8 ans) immigrent soit dans des groupes reproducteurs, soit dans des groupes non-reproducteurs. La composition de ces groupes non-reproducteurs, obtenue par observation directe et sexage génétique, montre qu’ils sont composés essentiellement de mâles. Nous décrivons ici les modalités de leur formation, l’origine des individus qui les composent, leur dynamique temporelle et proposons des hypothèses sur leur rôle. La dispersion précoce, le fort taux de solitaires et l’existence de groupes de mâles indiquent une forte dynamique de la population de mâles. Ces paramètres démographiques expliquent la structure en harem des groupes reproducteurs. Toutefois, on ne connaît pas les facteurs qui induisent les différences des stratégies de reproduction (harems vs groupes multimâles) entre les gorilles de plaine et ceux de montagne.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01365111
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Tuesday, September 13, 2016 - 11:00:28 AM
Last modification on : Friday, July 3, 2020 - 5:06:22 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01365111, version 1

Citation

Sylvain Gatti, Florence Levréro, Nelly Ménard, Eric J. Petit, Dominique Vallet, et al.. Les modalités de dispersion des mâles chez le gorille de plaine : causes ou conséquences de la structure en harem ?. 16e Colloque de la Société Francophone de Primatologie, Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRScNB), Oct 2003, Bruxelles, Belgique. ⟨hal-01365111⟩

Share

Metrics

Record views

76