Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Caractérisation éthologique de l’émotivité chez des primates non-humains : approche expérimentale

Résumé : La variabilité interindividuelle a longtemps été considérée comme un "bruit" dans les analyses comportementales. Toutefois, une nouvelle voie de recherche s’est ouverte et vise à considérer les réactions émotionnelles au niveau de l'individu. Le présent travail s'inscrit dans ce cadre théorique et porte sur des primates non-humains (Cercopithecidés) élevés en captivité. L'hypothèse formulée consiste à penser que l'émotivité des sujets serait susceptible d'influencer l'expression de capacités cognitives, par exemple l'attention lors d'un test de discrimination visuelle. Cette étude a donc pour but de mettre en place un test pour évaluer l'émotivité de sujets et de la corréler à leur niveau d'attention lors d'un test perceptif. Ce travail porte sur quatre sujets, deux femelles et deux mâles. Tout d'abord, il consiste à analyser la réaction des animaux lors de la présentation d'un objet nouveau dans la cage. Ces objets sont soit naturels soit artificiels et tous différents par leur forme, taille, couleur ou leur complexité. Le sujet est testé à deux reprises pour chaque objet, soit seul, soit en présence d'un partenaire. Dans un deuxième temps, chaque sujet est observé lors d'un test de discrimination visuelle au cours duquel des stimulus sont présentés simultanément sur deux écrans. Tous les individus présentent des profils comportementaux plus ou moins différents. Les femelles n'approchent et ne manipulent que peu d'objets parmi ceux présentés. Leurs réactions semblent particulièrement dépendantes des relations qu'elles entretiennent avec le mâle. Les mâles, quant à eux, manipulent la plupart des objets. De plus, ils modifient leurs comportements lors de la deuxième présentation; pour certains objets, leur réaction émotive diminue au deuxième test, pour d'autres leurs comportements de désintérêt s'intensifient. Enfin, aucune relation entre l'émotivité en réaction à l'objet et l'attention visuelle n'a pu être mise en évidence et ceci est probablement dû au fait que l'attention est restée très faible au cours des tests de discrimination pour l'ensemble des sujets.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01365255
Contributor : Umr6552 Ethos <>
Submitted on : Tuesday, September 13, 2016 - 11:54:05 AM
Last modification on : Thursday, January 9, 2020 - 4:08:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01365255, version 1

Citation

Marine Joly, Catherine Blois-Heulin, Bertrand Deputte. Caractérisation éthologique de l’émotivité chez des primates non-humains : approche expérimentale. 12e Colloque de la Société Francophone de Primatologie, Muséum de Besançon, Sep 2000, Besançon, France. ⟨hal-01365255⟩

Share