Les Cycles d'activité d'une couvée naturelle de poussins et leur coordination

Abstract : Pendant les premières semaines après l'éclosion les couvées naturelles de poussins domestiques présentent le jour une alternance de phase d'activité exploratoire et de phases de repos pendant lesquelles les petits se blottissent sous la poule assise. Les écarts temporels entre les axes des deux phases successives de même nature présentent une régularité remarquable même dans les conditions naturelles extérieures: en moyenne 30 minutes. Cette périodicité de la distribution temporelle d'activité existe chez l'adulte mâle et femelle, chez la couveuse au nid et chez les poussins isolés naïfs ou expérimentés. Elle persiste donc dans les couvées où la synchronisation est assurée par des stimulations tactiles, visuelles et auditives réciproques. L'analyse de la structure interne des cycles, i.e. les parts respectives de l'exploration active et du repos, révèle: - la durée moyenne quotidienne des phases actives augmente de 6-7 minutes (2-ème jour après l'éclosion) à 18-20 minutes (après une semaine). - la durée moyenne quotidienne des phases de repos diminue corrélativement de 20 minutes à 8-10 minutes. Le premier jour d'exploration hors du nid, alors que les cycles coïncident pour tous les poussins, les premiers éclos (donc les plus âgés) sont les plus mobiles et explorent plus longtemps que les derniers nés. Une différence notable de l'expérience précoce acquise dans cette période vient donc aggraver naturellement la différence minime initiale dans l'âge réel (quelques heures). La qualité du substrat joue aussi un rôle sur la structure interne des cycles. Dans un milieu pauvre, stimulant peu l'activité exploratoire, la durée des phases actives tend rapidement vers des valeurs minimum (8-10 min.) quel que soit l'âge des poussins. La périodicité normale de 30 minutes peut être modifiée en profondeur par l'exposition prolongée à un synchroniseur social (vocalisations) de période double. Une disharmonie provoquée par la substitution de poussins amène de graves répercussions sur la coordination des cycles entre les petits adoptifs et la couveuse ; celle-ci se montre incapable de s'adapter d'emblée à des poussins plus jeunes. Cependant la structure interne des cycles individuels peut être aussi modifiée par les interactions réciproques qui réajustent les deux parties en quelques jours., Pendant les premières semaines après l'éclosion les couvées naturelles de poussins domestiques présentent le jour une alternance de phase d'activité exploratoire et de phases de repos pendant lesquelles les petits se blottissent sous la poule assise. Les écarts temporels entre les axes des deux phases successives de même nature présentent une régularité remarquable même dans les conditions naturelles extérieures: en moyenne 30 minutes. Cette périodicité de la distribution temporelle d'activité existe chez l'adulte mâle et femelle, chez la couveuse au nid et chez les poussins isolés naïfs ou expérimentés. Elle persiste donc dans les couvées où la synchronisation est assurée par des stimulations tactiles, visuelles et auditives réciproques. L'analyse de la structure interne des cycles, i.e. les parts respectives de l'exploration active et du repos, révèle: - la durée moyenne quotidienne des phases actives augmente de 6-7 minutes (2-ème jour après l'éclosion) à 18-20 minutes (après une semaine). - la durée moyenne quotidienne des phases de repos diminue corrélativement de 20 minutes à 8-10 minutes. Le premier jour d'exploration hors du nid, alors que les cycles coïncident pour tous les poussins, les premiers éclos (donc les plus âgés) sont les plus mobiles et explorent plus longtemps que les derniers nés. Une différence notable de l'expérience précoce acquise dans cette période vient donc aggraver naturellement la différence minime initiale dans l'âge réel (quelques heures). La qualité du substrat joue aussi un rôle sur la structure interne des cycles. Dans un milieu pauvre, stimulant peu l'activité exploratoire, la durée des phases actives tend rapidement vers des valeurs minimum (8-10 min.) quel que soit l'âge des poussins. La périodicité normale de 30 minutes peut être modifée en profondeur par l'exposition prolongée à un synchroniseur social (vocalisations) de période double. Une disharmonie provoquée par la substitution de poussins amène de graves répercussions sur la coordination des cycles entre les petits adoptifs et la couveuse ; celle-ci se montre incapable de s'adapter d'emblée à des poussins plus jeunes. Cependant la structure interne des cycles individuels peut être aussi modifiée par les interactions réciproques qui réajustent les deux parties en quelques jours.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01368397
Contributor : Antoine l'Azou <>
Submitted on : Monday, September 19, 2016 - 2:48:20 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 5:47:34 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Jean-Charles Guyomarc'H. Les Cycles d'activité d'une couvée naturelle de poussins et leur coordination. Behaviour, Brill Academic Publishers, 1975, 53 (1), pp.31-75. ⟨10.1163/156853975X00533⟩. ⟨hal-01368397⟩

Share

Metrics

Record views

113