Effets de l’équithérapie pour 3 enfants présentant le syndrome Smith-Magenis : la tolérance à la frustration et autres apports

Résumé : Les interventions en médiation animale mettent en évidence les effets positifs des relations avec les animaux auprès des enfants présentant des TED, TDAH ou troubles des apprentissages. Ce postulat est à l’origine de la mise en place de séances d’équithérapie par l’association « Pas-à-pas avec Alexia » depuis mai 2012 auprès d’enfants présentant le syndrome Smith-Magenis (SMS). Ce syndrome est une maladie génétique rare qui affecte toutes les aires de développement de l’enfant. Les troubles du comportement font partie de son expression clinique. Cet article présente le suivi hebdomadaire en équithérapie réalisé auprès de trois enfants avec SMS durant 25 mois. Les séances ont été menées par la même équithérapeute qui a rédigé des projets thérapeutiques individuels en s’appuyant sur les difficultés de l’enfant et les attentes des parents. Les notes prises à l’issue de chaque séance ont été analysées mettant en évidence les effets de l’équithérapie auprès de ces enfants. Il en ressortait que chaque enfant manifestait une intolérance à la frustration. À la fin de ce suivi, chaque enfant présentait une meilleure capacité à gérer les situations frustrantes en équithérapie et dans leur quotidien. Le poney n’est pas inscrit dans le langage verbal et ni dans le jugement. Ainsi, les enfants ont pu projeter sur lui leurs problématiques relationnelles qui semblent être à l’origine de leur difficulté à tolérer la frustration. Cette étude pilote mériterait d’être développée auprès d’un échantillon significatif afin de mettre en évidence quantitativement les effets de l’équithérapie sur les troubles du comportement des enfants avec SMS.
Type de document :
Article dans une revue
Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence, Elsevier Masson, 2017, [In press], <10.1016/j.neurenf.2017.04.002>
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01526339
Contributeur : Antoine L'Azou <>
Soumis le : mardi 23 mai 2017 - 09:25:21
Dernière modification le : jeudi 14 septembre 2017 - 01:09:15

Identifiants

Citation

Isabelle Le Hénaff, Marine Grandgeorge. Effets de l’équithérapie pour 3 enfants présentant le syndrome Smith-Magenis : la tolérance à la frustration et autres apports. Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence, Elsevier Masson, 2017, [In press], <10.1016/j.neurenf.2017.04.002>. <hal-01526339>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

157