Le principe de l’interdiction du recours à la force a-t-il encore valeur positive ?

Résumé : Le principe de l’interdiction du recours à la force est une pièce maîtresse dans l’édifice du système de sécurité collective mis en place après la seconde guerre mondiale. Transgressé à différentes reprises, la question de sa valeur se pose aujourd’hui. En effet, d’aucuns estiment que les multiples atteintes à ce principe ont eu pour effet d’en altérer sa valeur, de le faire tomber en désuétude. Cette affirmation doit être écartée car si la violation d’une règle de droit a évidemment des conséquences sur son effectivité, cela ne saurait remettre automatiquement en cause son existence. Même s’il y est porté atteinte, le principe de l’interdiction du recours à la force demeure une règle de droit positif.
Type de document :
Article dans une revue
Droit et Cultures - Revue internationale interdisciplinaire, L'Harmattan, 2009, pp.49-76
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01597529
Contributeur : Laurent Jonchère <>
Soumis le : jeudi 28 septembre 2017 - 13:25:56
Dernière modification le : samedi 30 septembre 2017 - 01:21:54

Identifiants

  • HAL Id : hal-01597529, version 1

Collections

Citation

Guillaume Le Floch. Le principe de l’interdiction du recours à la force a-t-il encore valeur positive ?. Droit et Cultures - Revue internationale interdisciplinaire, L'Harmattan, 2009, pp.49-76. 〈hal-01597529〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

9