Le sevrage spontané du poulain : facteurs de variation et impact sur le lien jument-poulain

Résumé : En élevage, la plupart des poulains sont sevrés artificiellement, le plus souvent vers l’âge de 5-7 mois. La rupture du lien mère-jeune est souvent brutale et a lieu quand le poulain est toujours en relation étroite avec sa mère. Dans ces conditions, cet événement est reconnu comme une source importante de stress pouvant avoir des effets délétères durables. A l’inverse, sans interférence humaine, le sevrage est plus tardif, vers l’âge de 9-11 mois, et strictement alimentaire. Il existe cependant à l’heure actuelle peu de données sur le sevrage naturel (i.e. âge, impact sur le lien mère-jeune) et les facteurs de variation éventuels (e.g. sexe du poulain, état corporel et statut reproducteur de la jument…). Après une revue des connaissances sur ce sujet, nous présenterons les résultats d’une étude menée en Islande sur des dyades mère-jeune (n=16) évoluant au sein de groupes sociaux stables et sans interférence humaine, et ce afin d’apporter de nouveaux questionnements par rapport à la gestion du sevrage en élevage.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01832792
Contributor : Antoine l'Azou <>
Submitted on : Monday, July 9, 2018 - 9:01:26 AM
Last modification on : Tuesday, February 5, 2019 - 12:12:38 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01832792, version 1

Citation

Séverine Henry, Hrefna Sigurjónsdóttir, Aziliz Klapper, Julie Joubert, Gabrielle Montier, et al.. Le sevrage spontané du poulain : facteurs de variation et impact sur le lien jument-poulain. 44ème Journée de la Recherche Équine, Institut Français du Cheval et de l'Equitation; Pôle Hippolia; INRA, Mar 2018, Paris, France. pp.4-13. ⟨hal-01832792⟩

Share

Metrics

Record views

67