De la révélation à la reconversion : acteurs culturels et défenseurs de la mémoire industrielle dans la patrimonialisation des anciens chantiers navals de Nantes

Résumé : À vingt ans de distance, deux images fortes incarnent la transformation de la partie ouest de l'Île de Nantes et, au-delà, la mutation profonde de l'identité de la ville. La première image correspond au lancement, le 3 juillet 1987, du Bougainville, dernier navire construit par les chantiers navals de Nantes (fig. 1). Loin de l'euphorie qui accompagne habituellement ces évènements, une atmosphère de tristesse règne alors sur les quais de la Loire où se sont accumulés des milliers de spectateurs venus assister au lancement. Sur les visages quelque peu incrédules des ouvriers ayant participé à la construction du Bougainville se lit un sentiment mêlé d'amertume et de colère. La cérémonie est entachée d'affrontements, derniers soubresauts d'une longue série de luttes syndicales dont témoigne un reportage télévisuel diffusé sur la chaîne publique locale 1. Dix ans plus tard, le 30 juin 2007, une foule pratiquement aussi importante occupant le parc aménagé sur le site des anciens chantiers navals compose la seconde image (fig. 2). Cette fois-ci l'émerveillement brille dans les yeux des enfants venus en nombre, alors que parade pour la première fois un grand éléphant qui allait rapidement devenir le symbole de la ville de Nantes post-industrielle. Articulé grâce à une structure métallique recouverte de bois, l'éléphant mécanique est la première réalisation des Machines de l'île, un projet touristique et culturel inséré sous d'anciens hangars de métallurgie reconvertis en de vastes nefs. Cette mutation de l'espace des chantiers navals est le signe le plus éclatant d'une transformation profonde de l'identité de la ville de Nantes. Parmi les jeunes générations de Nantais, le souvenir des chantiers s'estompe peu à peu et, à l'inverse, Nantes peut se targuer aujourd'hui d'avoir à l'échelle nationale l'image d'une ville dynamique et culturelle. Pourtant, si nous revenons trente ans en arrière, alors même que le modèle de développement industriel de la ville est déjà en crise depuis deux décennies, peu de signes permettraient de prévoir cette évolution.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-01859412
Contributor : Thomas Renard <>
Submitted on : Wednesday, August 22, 2018 - 9:40:17 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 3:32:03 PM
Long-term archiving on : Friday, November 23, 2018 - 1:33:14 PM

Files

Renard Paper corr.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01859412, version 1

Citation

Thomas Renard. De la révélation à la reconversion : acteurs culturels et défenseurs de la mémoire industrielle dans la patrimonialisation des anciens chantiers navals de Nantes. 2018. ⟨hal-01859412⟩

Share

Metrics

Record views

148

Files downloads

95