Orphée, Isis, Sarapis et l’âne terrassé. Le décor d’un cadran solaire de Durostorum (Silistra)

Christophe Vendries 1, 2, 3
2 LAHM - Laboratoire d’Archéologie et Histoire Merlat
UR2 - Université de Rennes 2, CReAAH - Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire
Abstract : Un cadran solaire sphérique de Durostorum‑Silistra (Bulgarie), daté sans doute du iii e s., se singularise par l’importance et l’unicité de son décor sculpté organisé autour de trois personnages : Orphée, Isis et Sarapis. La scène centrale montre Orphée musicien jouant de la cithare au milieu de plusieurs animaux. L’anomalie tient à la présence parmi le bestiaire d’un âne renversé sur le sol, pattes en l’air, bien visible au premier plan. Étant donné que la scène est encadrée par les bustes d’Isis‑Luna et de Sarapis‑Sol, la présence de cet âne et sa posture singulière s’expliquent à la fois à la lumière des croyances égyptiennes autour de Seth, incarnation de l’âne, ennemi d’Osiris et d’Isis, et des théories pythagoriciennes qui font de l’âne un animal incompatible avec les lois de l’harmonie musicale. Ce décor à résonance cosmique, qui offre une synthèse de ces deux courants de pensée, était bien adapté pour un cadran solaire vraisemblablement exposé dans un sanctuaire isiaque.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02068901
Contributor : Catherine Gorlini <>
Submitted on : Friday, March 15, 2019 - 12:25:00 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 3:32:03 PM

Identifiers

Citation

Christophe Vendries. Orphée, Isis, Sarapis et l’âne terrassé. Le décor d’un cadran solaire de Durostorum (Silistra). Revue archéologique, Presses Universitaires de France, 2017, 64 (2), pp.285-310. ⟨10.3917/arch.172.0285⟩. ⟨hal-02068901⟩

Share

Metrics

Record views

42