Anesthésie sans opiacés

Résumé : Les opiacés de synthèse sont utilisés depuis les années 1960 pour limiter les effets des agents hypnotiques, faciliter la stabilité hémodynamique et la ventilation mécanique. Ils ont montré leurs limites : effets secondaires doses dépendants, hyperalgésie, source paradoxale de douleur aiguë et chronique etc… Sur le modèle du concept d’épargne morphinique en analgésie postopératoire, l’anesthésie sans opiacés (« opioid-free anaesthesia » ou OFA en anglais) est une technique alternative En peropératoire, les objectifs d’hypnose, de stabilité hémodynamique, d’immobilisation et d’anticipation de l’analgésie postopératoire sont réalisables sans morphiniques. C’est une anesthésie multimodale associant différentes techniques et/ou médicaments. La dexmedetomidine est un alpha-2-agoniste qui a montré son intérêt en peropératoire d’une OFA. Les premières études sur les bénéfices de l’OFA montrent une épargne morphinique importante associée à une réduction des scores de douleur en postopératoire et une réduction des nausées et vomissements. Le niveau de preuve dans la littérature reste faible, il manque encore beaucoup d’études pour réellement évaluer le bénéfice et la place de l’OFA.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02082406
Contributor : Laurent Jonchère <>
Submitted on : Thursday, March 28, 2019 - 11:29:20 AM
Last modification on : Friday, March 29, 2019 - 3:03:55 AM

Identifiers

Citation

Hélène Beloeil. Anesthésie sans opiacés. Anesthésie & Réanimation, Elsevier Masson, 2018, 4 (3), pp.215-218. ⟨10.1016/j.anrea.2018.03.003⟩. ⟨hal-02082406⟩

Share

Metrics

Record views

15