A l'aube d'un monde nouveau : des animaux et des signes à la fin du Tardiglaciaire dans le nord du Périgord

Résumé : Le Tardiglaciaire, entre 18 et 12 000 ans cal BP, est marqué, notamment en Europe, par le développement sans précédent des pratiques symboliques qui accompagnent et rythment les profonds changements de l'environnement à la fin de la dernière glaciation. Les objets du quotidien (armes, outils, objets non utilitaires) sont envahis jusqu'à l'extrême par des décors géométriques ou figuratifs. Les grottes deviennent les refuges privilégiés d'un univers iconographique monumental et original, souvent placé loin du temps des hommes. A partir de 16 000 ans cal BP, dans le nord-ouest du Périgord (bassin de la Dronne et du Bandiat, Dordogne, France), des productions artistiques pariétales et mobilières du Magdalénien supérieur et final sont connues dans une dizaine de sites d'habitat (Rochereil, Pont d'Ambon, Mège, La Mairie, ...) et dans quatre grottes ornées (la Mairie, Fronsac, Font-Bargeix, Rochereil). Elles se placent à la fois dans la continuité des expressions régionales du Magdalénien mais elles révèlent aussi des caractéristiques propres et des traits originaux étudiés dans le cadre d'un Projet Collectif de Recherche (2012-2017, dir. P. Paillet). A la fin du Tardiglaciaire (Bölling-Alleröd et Dryas récent), durant l'Azilien ancien et récent, représentés dans la plupart des archéoséquences analysées, les pratiques symboliques évoluent vers une production moindre, accompagnant les transformations socio-culturelles déjà engagées vers 14 000 ans cal BP, mais sans montrer dans les premiers temps de rupture franche avec le Magdalénien, du point de vue thématique (continuité des expressions figuratives). Les changements opérés à l'Azilien récent dans le sens de productions exclusivement géométriques bien connues ailleurs sont ici atténués par l'émergence d'un nouvel figuratif animalier dans le Laborien (vers 12 000 ans cal BP) bien présent à Pont d'Ambon notamment. Continuités et discontinuités graphiques et symboliques caractérisent l'art de la fin du Tardiglaciaire dans le nord-ouest du Périgord.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02092596
Contributor : Catherine Gorlini <>
Submitted on : Monday, April 8, 2019 - 11:45:02 AM
Last modification on : Monday, September 9, 2019 - 11:20:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02092596, version 1

Citation

Patrick Paillet, Elena Man-Estier. A l'aube d'un monde nouveau : des animaux et des signes à la fin du Tardiglaciaire dans le nord du Périgord. Exploring the World’s Prehistory, XVIIIe congrès mondial de l’Union internationale des sciences préhistoriques et protohistoriques (UISPP), Union internationale des sciences préhistoriques et protohistoriques (UISPP), Jun 2018, Paris, France. ⟨hal-02092596⟩

Share

Metrics

Record views

26