L'activité cérébrale peut-elle refléter l'état de bien-être du cheval ?

Résumé : Chez le cheval il existe encore un manque crucial d'indicateurs fiables d'un état de bien-être et l'essentiel des indicateurs validés concernent la détection du mal-être. Il a été montré qu'un cheval en état de bien-être tend à être calmement attentif à son environnement. Par ailleurs, le développement d'un casque d'enregistrement électroencéphalographique a permis de mettre en évidence des variations du profil d'activité EEG en fonction de l'état attentionnel des chevaux. Ainsi, nous avons émis l'hypothèse que l'état de bien-être pourrait influer sur le profil d'activité cérébrale des chevaux en situation calme. L'activité électroencéphalographique basale des chevaux a été mesurée avec un casque EEG lors d'une phase d'observation calme de l'environnement chez deux populations : des chevaux de loisir évoluant en conditions semi-naturalistes (groupe stable au pré toute l'année), et d'autre part, des chevaux de centre équestre vivant en conditions plus restreintes (box individuel, alimentation à base de concentrés, peu de sorties au pré). Des profils d'activité cérébrale des hémisphères droit et gauche ont pu être établis à partir des proportions des longueurs d'onde produites (thêta, delta, alpha, beta, gamma). En parallèle, une évaluation de l'état de bien-être des individus a été réalisée en mesurant des indicateurs comportementaux (e.g. taux de stéréotypies) et posturaux (e.g. position des oreilles en alimentation). Un score total de stress chronique (TCSS) a été également calculé, sur la base des différents indicateurs précités. Les résultats montrent que les chevaux de loisir présentaient un état de bien-être significativement moins altéré que les chevaux vivant en conditions plus restreintes. Par ailleurs, des profils EEG individuels distincts ont pu être observés en fonction de l'état de bien-être, caractérisés par une production majoritaire d'ondes lentes (thêta), ou au contraire d'ondes rapides (beta/gamma), dans ce même contexte. Des corrélations ont été également trouvées entre les proportions de ces ondes particulières et les mesures de bien-être. L'activité cérébrale (EEG) pourrait alors constituer un nouveau marqueur neurophysiologique potentiel dans l'évaluation de l'état de bien-être chez le cheval dans ses conditions de vie habituelles.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02164631
Contributor : Antoine L'Azou <>
Submitted on : Tuesday, June 25, 2019 - 11:25:39 AM
Last modification on : Wednesday, September 4, 2019 - 11:22:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02164631, version 1

Citation

Mathilde Stomp, Serenella d'Ingeo, Severine Henry, Hugo Cousillas, Martine Hausberger. L'activité cérébrale peut-elle refléter l'état de bien-être du cheval ?. 49ème Colloque Annuel de la SFECA, Institut Supérieur d'Agriculture de Lille Yncréa Hauts-de-France; Société Française pour l'Etude du Comportement Animal, Jun 2019, Lille, France. ⟨hal-02164631⟩

Share

Metrics

Record views

29