La mise au paddock des chevaux de sport : faisabilité et impact sur le bien-être

Abstract : La mise au paddock de chevaux de sport, même s’ils ont passé l’essentiel de leur vie en hébergement en box permanent, peut être réalisée sans problème majeur ni pour les soigneurs ni pour les chevaux, ceux-ci s’habituant très rapidement à cet espace extérieur en liberté. Cette pratique, même pour une durée réduite (1h maximum, 5j par semaine), permet de plus une amélioration claire de l’état de bien-être (chronique) des chevaux, se traduisant entre autres par une diminution des comportements stéréotypiques quand les chevaux sont au box. Ces améliorations en termes de bien-être s’estompent néanmoins rapidement après l’arrêt des sorties au paddock, démontrant leur importance et soulignant la nécessité de maintenir des sorties régulières pour avoir un effet positif durable. De plus, une attention particulière doit être apportée à la possibilité d’avoir accès à des ressources essentielles pour le cheval (foin et eau à volonté) au cours de ces sorties, au-delà de la seule possibilité de pour le cheval de satisfaire son besoin fondamental de mobilité libre.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02183800
Contributor : Antoine l'Azou <>
Submitted on : Monday, July 15, 2019 - 4:01:24 PM
Last modification on : Tuesday, July 16, 2019 - 1:27:41 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02183800, version 1

Citation

Martine Hausberger, Lola Reverchon-Billot, Clémence Lesimple, Caroline Coste, Laetitia Boichot, et al.. La mise au paddock des chevaux de sport : faisabilité et impact sur le bien-être. Journées Sciences et Innovations 2019, Institut Français du Cheval et de l’Équitation, May 2019, Saumur, France. ⟨hal-02183800⟩

Share

Metrics

Record views

26