‟ Les médecins en grand nombre ont tué le roi ” : Le souci de la santé du prince, d’Auguste aux Sévères

Résumé : Comment se développe la préoccupation des habitants de l’Empire pour la santé du prince, et comment se traduit-elle ? À quelles manifestations donnent lieu les inquiétudes liées aux problèmes de santé du prince ? Cette étude a pour point de départ les occurrences des termes ualetudo et hygieia dans les textes littéraires et épigraphiques ainsi que sur les monnaies. Elle examine si le souci de la ualetudo (« l’état de santé ») ou de l’hygieia (« bonne santé ») du prince peut apparaître comme un objet d’étude en soi, distinct de la préoccupation plus vaste, bien connue, de la salus principis (« le salut du prince »). L’enjeu est d’analyser l’importance accordée à la santé du prince dans une perspective politique.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02282588
Contributor : Catherine Gorlini <>
Submitted on : Tuesday, September 10, 2019 - 10:25:51 AM
Last modification on : Wednesday, September 11, 2019 - 1:20:54 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02282588, version 1

Citation

Anne Gangloff. ‟ Les médecins en grand nombre ont tué le roi ” : Le souci de la santé du prince, d’Auguste aux Sévères. La santé du prince. Colloque international, Jun 2018, Lausanne, Suisse. ⟨hal-02282588⟩

Share

Metrics

Record views

22