Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Caractérisation pétrographique et chimique de vitrifiats de REFIOM

Résumé : Depuis les années 80, la dimension écologique de l'activité industrielle prend une place de plus en plus importante dans notre société avec, entre autres problèmes, le retraitement de déchets d'origines variées (urbaine, industrielle, nucléaire). En France, 500 000t par an de déchets ménagers sont traités par voie d'incinération, produisant 125 000t de mâchefers et de 12 000t de cendres volantes (réduites à 9 à 12t de vitrifiats de REFIOM: Résidus d'épuration des Fumées d'Incinération des Ordures Ménagères). Les vitrifiats de REFIOM répondent au test d'admissibilité en décharge, mais leur réemploi, notamment dans les BTP, nécessite de connaître leur comportement à l'altération. Il est alors important de caractériser le déchet et en particulier, de connaître la localisation des éléments polluants. Deux types de matériaux ont été étudiés: un déchet essentiellement vitreux, et un autre essentiellement cristallisé. Le premier type est constitué d'une matrice vitreuse dans laquelle sont englobés de nombreux cristaux de spinelle. Ces derniers sont constitués en grande partie par du Zn et Cr. Le verre concentre d'autres éléments polluants tel que le Pb. Le déchet essentiellement cristallisé présente une minéralogie beaucoup plus complexe avec la présence de cristaux de mélilites, de sphènes et de spinelles, de billes et petites phases arrondies de phosphures, sulfures et alliages métalliques. Ces deux dernières concentrent très fortement des éléments polluants. Les spinelles acceptent une petite proportion de Cr et Zn. L'ensemble de ces phases est noyé dans une matrice vitreuse. Des tests préliminaires de lixiviation ont montré que l'échantillon essentiellement vitreux relâche moins de Zn et Cr que l'échantillon cristallisé, bien que le premier possèdent des teneurs beaucoup plus importantes. Ceci est dû la localisation de ces deux éléments dans les spinelles pour l'échantillon essentiellement vitreux, alors qu'ils se localisent plutôt dans les sulfures et alliages métalliques dans l'autre type d'échantillon. Ceci montre donc l'importance de connaître la localisation des éléments polluants avant toute interprétation des phénomènes d'altération.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02357521
Contributor : Cécile Le Carlier de Veslud <>
Submitted on : Sunday, November 10, 2019 - 12:26:55 PM
Last modification on : Thursday, May 28, 2020 - 3:10:09 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02357521, version 1

Citation

Alain Ploquin, Cécile Le Carlier de Veslud, Florence Kraus, Jean-Jacques Royer. Caractérisation pétrographique et chimique de vitrifiats de REFIOM. Journées Francophones des Jeunes Physico-Chimistes, 1998, Montpellier, France. ⟨hal-02357521⟩

Share

Metrics

Record views

38